Skip to content

Portrait de Philippe Exbrayat

Posté le 20/01/2020

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Philippe Exbrayat, célèbre photographe culinaire, reconnu pour son travail auprès de grands Chefs de la gastronomie , tel que Jacques Maximin , Jean Michel Lorrain, Marc Meneau, Gérard Vié et Yves Camdeborde pour les plus connus.
Après avoir collaboré avec le chef Thierry Marx (à l’époque au château Cordeillan-Bages à Pauillac Médoc) en 2002 pour son premier livre “Terre & estuaire”, il décide de venir s’installer sur Bordeaux. En 2012 on lui décerne le 1er prix, du grand concours international de la photographie culinaire, pour son triptyque sur le thème de l’oeuf.
Il travaille maintenant avec les chefs étoilés d’une nouvelle génération au combien talentueuse en Aquitaine et consacre son art pour mettre en mouvement les bons produits…..

Triptyque sur le thème de l’œuf

Bonjour Philippe, pour commencer, pouvez-vous nous dire d’où vous est venu cette passion pour la cuisine?

Philippe: Depuis toujours j’aime cuisiner et c’est tout naturellement que je me suis orienté vers la photographie culinaire, mon autre passion et vrai métier. En côtoyant de nombreux Chefs étoilés, pour la réalisation d’ouvrages culinaires, j’ai énormément observé le savoir-faire de ces artistes du “mieux manger”.

Vous réalisez des recettes inventives, où puisez-vous votre inspiration ?

Philippe: Réaliser une bonne recette, c’est d’abord de bons produits, ensuite, une cuisson maîtrisée et associer entre 3 et 5 saveurs grand maximum. Pour l’inventivité, se tromper et se tromper encore et ne rien lâcher jusqu’à trouver l’accord parfait. Et mon inspiration c’est, bien sûre, des Chefs et leurs fabuleuses recettes…

Quel conseil donneriez-vous à des jeunes qui veulent se lancer dans la cuisine ?

Philippe: C’est difficile pour moi de donner des conseils, mon parcours est atypique, la chose que je peux dire, c’est qu’il faut avant tout être terriblement passionné!! Faire une école, c’est une première solution, mais coûteuse, sinon commencer tout en bas de l’échelle, dans un bel établissement en sachant que le milieu de la cuisine est très rude… Il faut être courageux et sans vouloir faire de jeu de mot, avoir une bonne étoile….

Vous êtes un photographe culinaire, avec des œuvres magnifiques, comment trouvez-vous les idées de vos œuvres ?

Philippe: Je n’ai pas vraiment de méthode, c’est avant tout en observant le produit, trouver son meilleur angle, raconter une histoire où le mouvement devient l’acteur principal. Ma plus belle récompense, c’est de créer de l’émotion et d’entendre “mais comment vous avez fait ??”.

La saint jacques en cascade

Combien de temps vous prend la réalisation d’une œuvre ?

Philippe: Il n’y a pas de règles, cela peut prendre une demi-journée, comme trois jours ! La vraie difficulté c’est d’évoluer dans l’espace et l’ennemi c’est la pesanteur…

Nous remercions Philippe d’avoir répondu à nos questions et nous vous invitons à visiter sa page facebook pour pouvoir admirer ses œuvres.

Articles récents